+32 (0)64 55 58 98 info@lesamisdesanimaux.be

Connaissez-vous le système du parrainage ?

Puisque notre association se refuse à euthanasier un animal sous prétexte qu’il est trop âgé ou qu’il a un problème de santé ne remettant pas en cause sa qualité de vie, nous les gardons au sein du Refuge ou de nos Familles d’Accueil aussi longtemps que possible.
La plupart ont besoin de médicaments spécifiques ou d’une nourriture spéciale, ce qui demande évidemment un investissement financier, parfois important.
Pendant près d’un an, nous leur cherchons malgré tout un nouveau foyer, mais lorsqu’aucune demande n’est faite pour eux, nous les mettons “en parrainage”, leur parrain ou marraine versant chaque mois un montant laissé à leur entière appréciation.

Chaque animal peut évidemment avoir plusieurs parrains et marraines !

Le montant mensuel du parrainage est libre. Il vous suffit d’établir un ordre permanent via votre banque et d’y indiquer, en référence, le nom de l’animal choisi. Vous recevrez une carte de parrainage avec la photo de votre filleul.

Adopter un animal en parrainage, oui, c’est possible !

Est-il pour autant impossible d’adopter un chat ou un chien en parrainage ? Non, bien sûr. Mais comme ce sont des animaux qui demandent beaucoup de temps et de soins, nous nous montrerons encore plus exigeants que d’habitude. Et l’adoption ne pourra se faire sans un entretien avec un responsable du Refuge et la Famille d’Accueil afin de discuter de leur motivation. Cette procédure peut sembler excessive, voire déroutante. Mais ces animaux sont comme nos enfants et nous sommes très rigoureux vis-à-vis de leur bien-être.

Pour tous renseignements, n’hésitez pas à nous contacter !

Nos animaux à parrainer

La chatterie

Après la fermeture de l’ancienne chatterie et en attendant que la nouvelle soit construite, la grande salle à manger du Refuge a été reconvertie en chatterie provisoire. Nos petits pensionnaires y trouvent tout le confort nécessaire à leur épanouissement. Y vivent des chats à l’adoption mais aussi plusieurs en parrainages.
Plusieurs chats se cachent sur la photos. Les trouverez-vous tous ?

Marraines et parrains :

  • Mme Adeline Sillien.
  • Mme Laurence Dupont.
  • M. Mme Lauwers-Dewez.
  • Mme Nathalie Gillard.
  • Mme Paulette Lambrecht.

Merci à eux !

 

Rena

Rena est une belle bergère malinoise de 11 ans et demi. Gentille, câline, fidèle, elle a toutes les qualités. Malheureusement, elle souffre d’arthrose et de kystes mamaires. Abandonnée à plusieurs reprises par un fou qui ne la méritait pas, Rena s’est vite habituée à la vie paisible du Refuge. Pour de ne pas la boulever par un nouveau déplacement, nous avons décidé de la garder parmi nous.

Marraines et parrains :

  • Mme Nathalie Derboven.
  • Mme Ingrid Vigneron.

Merci à elles !

 

Flupke & Hiro

Flupke et Hiro ont vécu dans une maison mais n’ont pas eu la chance d’avoir un humain responsable qui s’est occupé d’eux. Perdus au milieu d’une trentaine de chats, ils n’ont pas connu la main qui caresse. Toutefois, Hiro a été adopté mais, par manque de patience humaine, il est de retour dans sa famille d’accueil. Il a retrouvé avec joie son copain Flupke. Hiro est en état de choc mais accepte de petites caresses sur la tête, de la part de sa tatie seulement. Flupke, lui, refuse toujours d’être touché. Ce sera sans doute long mais nous espérons que le temps fera son œuvre. Pour l’heure, ils attendent le bon cœur d’un parrain ou d’une marraine… pourquoi pas les deux ?

Marraines et parrains :

  • Mme Catherine Gilmont.

Merci à elle !

 

Lilo

Lilo est une chienne d’origine roumaine. Elle est peureuse mais non agressive. Elle préfère vivre à l’extérieur avec une niche comme abris ou un accès libre dans un endroit couvert. Pour elle, l’idéal aurait été une ferme ou un manège. Elle n’est pas fugueuse. Il lui faut du temps et de la patience pour faire confiance.
Les quelques rares familles qui se sont proposées n’ont pas osé l’accueillir.
Nous préférons donc la garder à vie et la proposer en parrainage.

Marraines et parrains :

  • Mme Lehane d’Écaussinnes.
  • Mme France Verley.
  • Mme Joëlle Leroy.

Merci à elles !

 

Haïku & Opium

Haïku et Opium sont inséparables. Haïku a trouvé en Opium une sœur référente qui la calme instantanément. Opium aime cette complicité avec Haïku. Toutes deux sont inquiètes pour l’une ou l’autre raison et elles se complètent à merveille. Leur rencontre était inespérée après avoir connu la misère et côtoyé la mort. Aujourd’hui, leur amitié prend tout son sens, elles se soutiennent et vivent chaque jour qui passe comme une victoire.
Leur passé douloureux a marqué leurs corps et leurs esprits. Beaucoup de temps a été nécessaire pour aplanir et stabiliser leurs blessures. Pourtant, elles ont encore besoin de beaucoup de soins et de patience. C’est pourquoi, nous leur cherchons un parrain ou une marraine qui leur permettra de continuer à panser leurs blessures ensembles vers un avenir apaisant.

Marraines et parrains :

  • Mme Christine Becq.
  • M. & Mme Scolas-Massart.

Merci à eux !

Mia & Irish
Une mère et sa fille unies pour la vie

Ces deux petites chiennes sont des Jack Russell rescapées d’un élevage. Elles sont gentilles, douces, amitieuses. De vraies amours. Totalement inséparables et si fusionnelles qu’il nous est impossible de les proposer séparément à l’adoption.
Irish est la maman, une brave chienne de maintenant 11 ans. Quelques difficultés à respirer dues à l’âge mais un cœur débordant de vitalité. Elle est gourmande et adore les belles promenades.
Mia est sa petite fifille. 7 ans et aussi gloutonne que sa maman : un régime ne lui ferait pas de mal ! Elle est douce et calme mais souffre malheureusement du haut mal. Si les crises d’épilepsie restent rares, elles demandent à être gérer par une famille calme, non encline à la panique, qui posera tout de suite les bons gestes afin de rassurer et soigner la pauvre bête.
La maladie de Mia a toujours bloqué les familles désireuses de les adopter. Nos derniers efforts pour leur trouver un foyer se sont soldés par un échec. Nous avons donc décider de les garder à vie et de les faire parrainer.

Marraines et parrains :

  • Mme Lehane d’Écaussinnes.
  • Mme Christiane Roosen.

Merci à elles !

 

Minute

La captivante Minute, croisée type Labrador, est une super chienne, propre, sage, et qui s’entend avec ses congénères.
De retour après deux années passées au près de ses adoptants, suite aux problèmes de santé de l’un d’eux, Minute a développé de l’hyper-attachement et nous a donc été présentée comme jalouse. Mais après quelques jours au sein de la troupe, elle s’est avérée être une crème, qui aime jouer et faire des gros calins. Elle s’est très vite adaptée et a intégré avec douceur ( main de fer dans un gant de velours) , la place de chacun. Elle aime la présence de son humain mais les absences ne la contrarient pas.
L’évolution de ces dernières semaines laisse penser que Minute a accusé un “coup de vieux” dans la mesure où la miss semble ne plus entendre tous les sons correctement et où des signes d’arthrose ont fait leur apparition.

Marraines et parrains :

  • M. Charles Derboven.

Merci à lui !

 

Pitou

C’est un brave pépère assez craintif qui avait besoin de trouver une famille calme et sans autre chat pour profiter d’une retraite bien méritée. Atteint maintenant d’hyperthyroïdie, il doit suivre un traitement à vie. Pitou n’est donc plus proposé à l’adoption mais serait très heureux de pouvoir compter sur le soutien de marraines et parrains.

Marraines et parrains :

  • Mme Béatrice Condé.
  • Mme Nathalie Gillard.

Merci à elles !

Zeclown

Zeclown, ou le Clown plus simplement, récupéré au décès de sa maîtresse, est très attachant. Malheureusement, il a une tumeur au nez qui revient régulièrement malgré plusieurs opérations !
Nous avons donc décidé de le retirer des animaux à adopter et nous le gardons au refuge pour lui assurer les soins nécessaires et cela aussi longtemps qu’il ne souffre pas.

Marraines et parrains :

  • Mme Nathalie Gillard.
  • Mme Béatrice Conde.
  • M. Cédric Mommens.

Merci à elles !

 

Lunette 1, Lunette 2, Lytchi,
Boule et Myrtille.

Sont arrivés en urgence cinq très vieux chats de plus de 16 ans !
Les mettre à l’adoption nous semble difficile, pas contre, leur parrainage est possible.
La maman est hélas maintenant aveugle mais a trouvé ses repères dans sa famille d’accueil !
Votre cœur flanche malgré tout pour l’un d’eux ? Contactez-nous pour son adoption éventuelle.

Marraines et parrains :

  • Mme France Verley.
  • Mme Maud Verlinde.

Merci à elles !

 

Petite Chose

Petite Chose, que nous appelons Mirabelle, reste très stressée et dès qu’on la regarde, elle grogne et souffle. Elle était le souffre-douleur de deux autres chattes avec lesquelles elle vivait chez sa maîtresse.
Encore aujourd’hui, elle préfère se cacher et même vivre à l’écart des autres, où un lieu discret lui a été aménagé, avec coussins, et parcours pour la distraire.

Marraines et parrains :

  • Toujours personne !

Pauvre Petite Chose…
Personne ne l’aime…

 

Figaro

Figaro est un jeune chat quelque peu craintif et il se méfie des humains surtout s’il ne les connaît pas. Il lui faut beaucoup de temps pour cerner la personne avec qui il vit. C’est ce qu’on appeler un chat timide, très timide… Il est propre et ne pose aucun problème avec ses congénères.
Les quelques visites d’adoption n’ont pas abouties et nous avons donc décidé de le garder définitivement et de le proposer en parrainage.

Marraines et parrains :

  • Mme Lambrechts.

Merci à elle !

 

Javotte

Javotte, petite femelle qui aurait pu convenir à une famille sans enfants en bas âge, et sans chien car elle est très méfiante vis à vis d ‘eux…
Malgré tous les efforts de sa famille d’accueil Javotte reste méfiante des humains et chaque tentative d’adoption s’est soldée par un échec.
Nous avons donc décidés de la garder à vie dans sa famille d’accueil.

Marraines et parrains :

  • Mme Véronique Poliart.

Merci à elle !

 

Mazurka

Je m’appelle Mazurka, je suis toute jeune.  J’ai été trouvé gestante avec une patte complètement fichue. J’ai perdu mes chatons et ma patte arrière le même jour mais j’ai eu de la chance de trouver une famille d’accueil. Je me sens mieux maintenant et je fais pleins de câlins. Qui me parrainera ?

Marraines et parrains :

  • Mme Herregodts.

Merci à elle !

 

Figaro

Helias, rebaptisé Figaro, que vous en dire ?
C’est un chat fantôme, on sait qu’il est là parce qu’il fait des vocalises mais peine perdue pour le voir. Il n’y a qu’aux moments des repas qu’on a une chance de l’apercevoir. C’est lui qui décide s’il veut se montrer, s’il veut être caressé !

Marraines et parrains :

  • Mme Maud Verlinde.

Merci à elle !

 

Eoko

Eoko est un chat solitaire qui mène sa propre vie. Il n’a pas peur des humains mais ne cherche pas leur contact. Il ne supporte pas de se sentir prisonnier et préfère vivre dans la nature. Il est libre et il est heureux ainsi. Sa Famille d’Accueil le gardera donc aussi longtemps qu’il désire rester avec elle.

Marraines et parrains :

  • Toujours personne !

Pauvre Eoko…
Personne ne l’aime…

Zora

La belle Zora est née début 2014 et cependant elle ne sera jamais mise à l’adoption. Après un accident, elle a été amputée de deux phalanges à deux pattes et d’une phalange à une troisième patte. Cette même patte a été fracturée.
Elle gardera une forte boiterie et une difficulté à se déplacer, mais elle a gardé un caractère très amitieux et couvre de bisous tous ceux qui veulent la caresser, tout en faisant entendre un ronron bruyant.
Que lui est-il arrivé ? Elle a probablement été fauchée par une machine agricole lors du ramassage du foin au début du mois de juin dernier.

Marraines et parrains :

  • Mme Myriam De Smet.
  • M. Mme Pahaut-Frederick.
  • Mme Miriam Larson.

Merci à eux !

 

Apple

Apple est née d’une maman sauvage et est très peureuse. Elle est arrivée en Famille d’Accueil avec un autre chaton qui était très sociable. Grâce à lui, elle a appris à faire confiance à sa maman d’accueil, mais malheureusement ça ne s’est pas étendu aux autres humains. Elle fuit au moindre mouvement, se cache dès que quelqu’un d’autre se trouve dans la maison. Elle adore les câlins en tête à tête à côté de sa maman d’accueil, au calme mais ne supporte pas d’être prise. Heureusement qu’elle n’est jamais tombée malade car même ses vaccins sont une vraie galère à faire !
Et en plus, elle n’est pas propre et souvent en conflit avec d’autres chats. Mais l’avoir sauvée de la rue et ses quelques moments de câlins suffisent à sa nouvelle famille !

Marraines et parrains :

  • Toujours personne !

Pauvre Apple…
Personne ne l’aime…

 

Mandarine & Mattéo

Mandarine et Mattéo, deux inséparables alors qu’ils ne viennent pas d’une même famille ! Ce sont deux âmes sœurs qui se sont trouvées et se soutiennent tout le temps. Quand on voit l’un, on sait que l’autre n’est pas loin.
Quand ils vont dormir, ils se font leur toilette mutuellement et puis Mattéo passe sa patte sur le coup de Mandarine et hop, c’est parti pour la nuit.
Mandarine nous est arrivée suite au décès de sa maîtresse tandis que Mattéo est en famille d’accueil depuis ses 4 mois suite à une adoption ratée (heureusement, cela n’arrive que très, très rarement!), l’adoptant ayant voulu lui “donner une leçon” en le battant et lui mettant son nez dans son “caca” ! Mattéo s’est courageusement défendu mais nous est revenu traumatisé.

Marraines et parrains :

  • Toujours personne !

Pauvres Mandarine et Mattéo…
Personne ne les aime…

 

Simba

Hello. C’est moi le vieux matou grincheux et un peu associal. Plus de 5 ans que je vivais dehors à la merci du bon cœur du voisinage. Arrivé dans ma famille d’accueil… Cela n’a pas été facile… Il a fallu m’isoler plusieurs semaines parce que je n’aimais pas trop le contact avec les autres. Je n’aimais pas trop les câlins non plus !
Mais ma maman a eu beaucoup de patience. Et petit à petit… Je me suis laissé faire… Les câlins sur les genoux… La cohabitation avec les autres… J’aime encore pointer mon bout de nez dans le jardin… Au soleil…
Je suis très âgé aussi et il ne me reste plus beaucoup de dents. Je n’aspire qu’à de la tranquillité. J’ai vécu beaucoup de choses. Ici j’ai retrouvé des repères et d’autres changements me perturberaient…

Marraines et parrains :

  • Mme Silvia De Marchi.

Merci à elle !

 

Bounty

Bonjour, moi c’est Bounty, je suis née en 2008. Au décès de ma maîtresse, j’ai été livrée à moi-même pendant plusieurs semaines dans une cave humide, noire, sans boire ni manger, entourée de détritus et de rats. Heureusement, une bénévole des Amis des Animaux m’a sauvée et reprise chez elle en famille d’accueil.
Cet épisode de ma vie m’a traumatisée et je suis restée très méfiante vis-à-vis des humains. Il a donc été décidé que je pouvais toujours rester chez Mika et Sophie, mes parents de coeur.

Marraines et parrains :

  • Mme Marie-Chantal Haulotte.

Merci à elle !

 

Utopy

Je suis un chat de petit gabarit très craquant avec un petit nez en trompette. Je suis très vivant, curieux et jouette lorsque je prends confiance. Au début, je suis souvent effrayé par des mouvements brusques et un peu méfiant. Avec de la douceur et de la bienveillance sincère, je deviens un chat très câlin et rigolo. Je suis aussi un peu maladroit lorsque je grimpe et coure, il m’arrive de trébucher et de faire tomber des objets. Ma santé est stable malgré le virus qui s’est logé dans mon petit œil droit et qui a détruit mes glandes lacrymales. C’est pourquoi personne n’a jamais voulu de moi et que je suis aujourd’hui en parrainnage.

Marraines et parrains :

  • Mme Béatrice Conde.

Merci à elle !

 

Sidonie

Sidonie, belle grosse chatte à la robe noir et blanc. Tout à la fois timide et câline. Trouvée à Anderlues, elle n’a jamais été réclamée.
Seule chatte de la maison, elle aurait pu faire le bonheur d’une famille, mais hélas sans succès. Nous avons donc décidé de la garder vu que c’est une solitaire qui aime avoir sa petite vie tranquille, sans etre trop dérangée, qui n’aime pas les bras, on peut juste lui caresser la tête et si on insiste elle commence à trembler. Elle est gentille et agréable du moment que l’on respecte son espace.

Marraines et parrains :

  • Toujours personne !

Pauvre Sidonie…
Personne ne l’aime…

 

Eden

Eden, jeune femelle née en 2013, aurait pu rejoindre une nouvelle famille si elle avait été propre. Comme ce n’est pas le cas, nous préférons la garder, d’autant plus qu’elle est un petit coeur à conquérir, la patience devait donc être au rendez-vous.

Marraines et parrains :

  • Toujours personne !

Pauvre Eden…
Personne ne l’aime…

 

Darwin

L’adoption de Darwin dura une demi-journée. Un matin, un couple se présenta. Ce fut le coup de foudre. Le chat correspondait parfaitement à leurs attentes. Ces personnes adoptèrent Darwin directement, ils repartirent… et le ramenèrent le soir même : ils avaient oublié qu’ils partaient le lendemain en vacances.
Nous pourrions nous gausser de leur étourderie ou leur reprocher de préférer des vacances à la joie d’accueillir un nouveau membre de famille dans leur foyer mais il faut bien le dire depuis 34 ans que notre association est fondée, nous avons été témoin de ce genre de comportement si souvent que nous ne nous en étonnons plus.
Par contre, là où l’attitude de ce couple nous répugne, c’est dans le traitement infligé à ce pauvre Darwin. Imaginez le petit chaton. Libéré dans la maison, un nouveau monde s’ouvre à lui. Il court, il joue, il se cache. Monsieur refuse d’attendre que Darwin se calme : il lui bondit dessus. Le chaton prend peur, il fuit. Toute la journée ainsi ces jeunes gens courent après l’animal jusqu’à perdre sa trace. C’est que le chaton s’est réfugié dans les replis du divan. Fatigué, inquiet, Darwin s’est endormi. C’est là que le couple le retrouve. Et au lieu de le prendre en douceur, voilà qu’ils sautent de tout leur poids sur le meuble, coincent le chaton dans les coussins, l’y maintiennent serré jusqu’à presque l’étouffer, l’enroulent dans un essuie de bain et le fourguent ainsi dans une cage pour nous le ramener. Disons-le franchement : c’est un chat à moitié mort qui fut rapporté à la famille d’accueil ! Comprenez notre colère !
Le pauvre Darwin fut soigné avec beaucoup de douceur et tendresse. Affolé et paniqué, il fut longtemps impossible à approcher. Il a pris goût aux espaces libres. Dans une maison, il est constamment sur le qui-vive et détale comme un lapin au premier bruit suspect. En extérieur par contre, Darwin est un chat épanoui à la demande de caresses mais qui refuse toujours d’être pris dans les bras. Il n’en reste pas moins un animal super gentil que sa famille d’accueil décrit comme un “amour de chat” !

Marraines et parrains :

  • Mme Edwige Lejeune.

Merci à elle !

 

Magnum

Magnum était un chaton heureux jusqu’au jour où il fut adopté par une grande famille aux nombreux enfants. Le jeu préféré de nos chères têtes blondes était de courir après le chat jusqu’à le rendre complètement dingue. Celui d’entre eux qui parvenait alors à l’attraper avait gagné le “jeu”. Un jour, les enfants le coincèrent dans les toilettes. Magnum, fou de peur, se réfugia dans la cuvette des WC. Les enfants eurent alors l’idée, hilarante selon eux, de tirer la chasse, encore et encore jusqu’à faire sortir l’animal. Ce sont des choses qui ne se disent plus à notre époque mais je vous donnerai quand même le fond de ma pensée : il y a des claques qui se perdent.
Le martyr de Magnum atteint son apogée quand nos petits anges de douceur le coursèrent jusqu’à le forcer à fuir par des taques de cuisson électriques et allumés. Les pattes brulées, hyper craintif, Magnum fut rapporté à sa famille d’accueil tel un jouet cassé passé de mode. Et le père eut encore le culot de se plaindre de l’agressivité du chaton vis-à-vis de ses enfants ! Mais oublions ce triste sire et ses gamins mal éduqués. Pour le plus grand bonheur de Magnum, ils sortent de son histoire.
Aujourd’hui, Magnum est devenu un bon gros matou, très amitieux avec les siens, en particulier avec les plus jeunes pour qui il est le grand frère protecteur. Avec les humains, par contre, le lien a été rompu. Magnum reste un être fragile traumatisé par ce qu’il a vécu : hypersensible, le moindre bruit l’inquiète. Avec patience et douceur, Sa famille d’accueil a réussi à reprendre contact avec lui mais le lien créé est ténu. Qu’un étranger pénètre dans la demeure et Magnum prend ses pattes à son cou et fuit vers le coin le plus inaccessible et le plus sombre possible de la maison où il se cachera paniqué tremblant de peur comme si un orage s’abattait sur lui.
Magnum réussira peut-être un jour à accorder à nouveau sa confiance aux hommes. Mais il nous faudra la mériter.

Marraines et parrains :

  • M. Bruno Pourbaix.
  • Mme Béatrice Conde.

Merci à eux !

 

Olaf

Souvenez-vous ! Olaf, dit Dondon, dit Tripode, est un merveilleux petit chaton pris dans un piège. Sa patte avant a dû être coupée alors qu’il n’avait que quelques mois.
À l’âge adule, Dondon est devenu très indépendant et a développé un petit caractère, quoique toujours câlin. Après avoir tenté de lui trouver une famille d’adoption, nous avons décidé de le garder au refuge où il va et vient à sa guise.

Marraines et parrains :

  • Mme Valérie Fauconnier.

Merci à elle !