ATTENTION : À PARTIR DU 1er JUILLET 2022, NOUVELLE PROCÉDURE D’ADOPTION

 

NOS CONSEILS POST-ADOPTION
POUR UNE INTÉGRATION RÉUSSIE DU CHAT DANS VOTRE FAMILLE

Pièce-Refuge

La Pièce-Refuge est la pierre angulaire d’une intégration réussie. Une erreur fréquente dans les moments qui suivent l’adoption est la libération immédiate du chat dans sa nouvelle demeure sans limitation. Le chat est alors stressé par un nouvel environnement qu’il ne connaît pas et risque de paniquer, fuir et se cacher. Pour empêcher cela, aménagez une petite pièce calme avec le coussin, la litière et les gamelles d’eau et de croquettes.

À son arrivée chez vous, déposez le panier de transport dans la Pièce-Refuge et ouvrez-la. Ne brusquez pas le chat, laissez-le sortir de sa propre initiative et à son rythme.

  • Si le chat sort facilement sans crainte de lui-même, montrez-lui directement sa litière et ses gamelles.
  • Si le chat décide de rester dans son panier de transport, mettez à proximité sa nourriture et son eau ainsi que sa litière

N’ouvrez pas toute votre demeure au chat les premiers jours. Laissez-le d’abord prendre ses marques dans sa Pièce-Refuge. Ne brusquez pas la connaissance du nouveau chat avec les animaux de la maison, laissez-les faire connaissance d’eux-mêmes. Dans un premier temps, calez la porte de la Pièce-Refuge pour laisser un léger espace afin de permettre un premier contact entre les animaux.

👉 Si possible, gardez toujours une Pièce-Refuge pour votre chat. En cas de stress (nouvel invité dans la maison, bruits désagréables, souci de santé…), ce sera son petit sanctuaire où il pourra se tranquilliser et se ressourcer.

Alimentation

Après son arrivée, une étape importante dans l’intégration de votre chat est sa transition alimentaire. Le chat est un animal néophobe par excellence : il déteste tout changement de son régime alimentaire et peut se laisser mourir de faim s’il n’a pas les aliments auxquels il est habitué.

Afin de modifier son régime alimentaire, une transition en douceur sur une vingtaine de jours est nécessaire. Le premier jour, servez-lui le régime auquel il est habitué. Sa nourriture est spécifiée sur la fiche de soins que vous avez reçue au moment de son adoption. Si nos stocks le permettent, vous recevez même un échantillon de sa nourriture.

Le deuxième jour, servez-lui un mélange de 95% de la nourriture du Refuge et 5% de la nourriture à laquelle vous voulez l’habituer. Continuez ainsi chaque jour en retranchant 5% pendant trois semaines. Vous arriverez enfin à lui servir un repas constitué à 100% des aliments que vous souhaitez lui donner sans crainte qu’il rejette sa nourriture !

👉 Pour la santé de votre chat, privilégiez une alimentation de qualité adaptée à son âge et son poids.

 

Propreté

La propreté du chat vous est toujours spécifiée au moment de l’adoption. Rassurez-vous : dans 99,99%, nos pensionnaires sont propres et vont au bac à litière. Cependant, le déplacement du chat et le changement de son environnement peuvent en de rares occasions provoquer quelques petits tracas de propreté mais rien d’impossible à corriger !

N’hésitez jamais à tester différentes litières (végétale, minérale, agglomérante…) et différents bacs (avec ou sans couvercle, avec ou sans porte…). La litière doit être placée de telle manière à ce que le chat ait une bonne visibilité sur son environnement. Il est également important d’avoir autant de bacs que de chats plus un : autrement dit, si vous avez trois chats, il vous faut quatre bacs afin que chacun de vos petits amis se sentent à l’aise pour faire leurs petits besoins.

Vous apprendrez vite qu’aucun problème ne peut être résolu avec de la méthode et un peu de patience !

 

Sécurité

👉 Privilégiez les colliers avec un système de sécurité anti-étranglement. Évitez les clochettes et les grelots, ils amusent les humains mais perturbent le chat.

👉 Les fenêtres oscillo-battantes sont dangereuses car les chats essaient de passer par l’ouverture et restent coincés. C’est un piège mortel. Sécurisez-les ou ne les ouvrez pas !

👉 Plusieurs plantes d’intérieur et d’extérieur sont un poison pour le chat. Le muguet ou le lys, par exemple, sont mortels pour votre compagnon ! Renseignez-vous avant d’embellir votre chez vous.

Santé

👉 Pensez à vermifuger régulièrement votre chat et à le traiter contre les puces. En règle générale, le vermifuge est administré deux fois par an à un chat qui ne sort pas, quatre fois s’il a accès à un jardin. Un antipuce doit être administré au minimum tous les trois mois, plus si nécessaire. Demandez conseil à votre vétérinaire : il est le premier à questionner pour la santé de votre chat.

👉 N’oubliez pas d’effectuer le rappel de vaccination de votre chat. Le vaccin contre le coryza et le typhus est indispensable pour tous les chats. Si vous prévoyez de laisser un accès à l’extérieur à votre nouveau compagnon, il doit aussi être impérativement vacciné contre la leucose. Encore une fois, parlez-en à votre vétérinaire !

Sortie en extérieur

Beaucoup de chats ne ressentent pas le besoin de sortir. Les chatons qui ont grandi en intérieur ne regretteront jamais un extérieur qu’ils n’ont jamais connu. De nombreux chats après une vie d’errance sont heureux de découvrir un petit paradis intérieur et ne cherchent pas à retrouver la nature. Tous les chats sont différents et ce sera à vous d’établir ce qui est le mieux pour votre compagnon. N’oubliez cependant pas que l’extérieur comporte de nombreux dangers et que la vie d’un chat qui sort est statistiquement réduite de moitié.

Un jardin sécurisé est un must mais que tout le monde ne peut pas se permettre. Si votre jardin n’est pas sécurisé, ne laissez pas sortir votre chat avant un minimum de 2 mois (voire plus selon son caractère) afin qu’il soit d’abord bien intégré dans son nouveau foyer.

Nos conseils
Spécial chatons

👉 Les chatons sont petits et aiment se blottir entre les coussins du canapé ou sous les couettes/plaids. Il faut donc faire attention car comme on ne les voit pas on pourrait les écrabouiller en s’asseyant. C’est bête mais il faut le savoir !

👉 Il est indispensable avec les chatons de penser à rabattre le couvercle des toilettes car les minous sont curieux, ils aiment aller y boire et quand ils sont petits, ils risquent de tomber la tête la première sans savoir remonter.

👉 Les chatons aiment jouer avec un peu n’importe quoi. Il faut donc faire attention aux feuilles des plantes d’intérieur (d’extérieur aussi) car ils risquent de les mâchouiller. Ils adorent également jouer et mâchouiller tous les câbles.

👉 Un chaton n’a pas une conscience du danger avant l’âge de 6 mois. Toute sortie en extérieur avant l’âge de 6 mois est donc hautement risquée.

N’oubliez pas

👉 Si le chat tombe malade dans les 10 jours ouvrables qui suivent l’adoption, l’adoptant peut le faire soigner dans l’un de nos centres vétérinaires (Court-Saint-Étienne, Ittre, Soignies, Walcourt). Les frais seront entièrement pris en charge par notre association.

👉 Des soucis de comportement avec votre chat ? N’hésitez pas à nous contacter : nous vous mettrons en rapport avec Mme Laetitia et M. Roland, nos comportementalistes. Leur expérience et leurs conseils peuvent résoudre tous les problèmes que vous rencontrez avec votre nouveau compagnon !

Dans tous les cas, si vous rencontrez un problème avec votre nouvel ami félin, contactez-nous par mail et nous discuterons de la meilleure aide à vous apporter.

En conclusion : la règle des 3 X 3

Toute adoption est une question de patience et d’amour. Votre chat aura besoin de temps pour s’intégrer dans sa nouvelle famille :

👉 3 jours. Pour se reposer du brusque changement et comprendre ce qui lui arrive.

👉 3 semaines. Pour s’habituer à votre mode de vie et apprendre à vous connaître.

👉 3 mois. Pour se sentir chez lui et être bien dans son nouvel environnement.

Gardez bien à l’esprit que l’adoption d’un chat est pour toute une vie. Les bases de votre relation avec votre nouveau compagnon seront posées durant sa période d’intégration. Soyez bon et patient et vous gagnerez l’amour d’une petite boule de poils pour toute sa vie !